Support technique du blog du même nom, forum d'écriture et discussions littéraires (& co).
 
Les CrisAccueilPortailCalendrierD.A.FAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 De l'utilité de Face-Book

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 1:52

Tous le monde se moque de Facebook en lui donnant plein de beaux sobriquets, et pourtant toute le monde il lé dessus.

Je donnerait bien une bonne main d'applaudquelquechose que je sais pas comment l'écrire.







Mais en fait ça me blase trop. Alors je vais juste me moquer de tout le monde qui est sur facebook.

*Pointe du doigt et rigole*

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.


Dernière édition par Cidiène le Lun 27 Juil - 11:01, édité 1 fois (Raison : => Décortiquer le sujet pour le mettre au bon endroit)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 5:38

Kilékon.

Faut prendre Fesse Bouc pour le côté pratique :)
Je laisse mes coordonnés dessus, en profil privé, comme ça si des couillons perdent leur portable/ ou autre truc abbérant, mes coordonnés sont dessus.

Et Fesse Bouc, c'est pas trop mal quand tu te fais chier au boulot.

Mais bon, j'étais résolument contre, et au final, ça m'est plutôt utile même si je passerai pas ma vie dessus.
C'est cool d'annoncer "je vais à Marseille dans tant" pas besoin d'appeler les gens, les geeks de Marseille vont mettre les autres geeks au courant, et comme ça, on m'appellera quand j'y serai pour sortir Very Happy

SINON : je suis en train de m'arracher les cheveux sur DeviantArt T.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 9:21

Moi, vue que je suis vieux, je connais un machin qui date d'avant l'invention de Facebook, ça s'appellait: La communication. Quand on avait des amis, on parlait avec eux, on discutait et on échangeait. Comme ça, si un des vieux s'en allait quelque part, il en parlait avec un type ou deux, qui alors donnait des suggestions de trucs à faire, et l'autre de répondre.

Facebook, alias Narcissisme.com c'est plutôt: "Voilà, "Peuple" -Mon- planning archi important, alors... faites passer au suivant ainsi qu'à mes 348 "Friends" de Facebook à qui je n'ai jamais parlé mais qui m'ont quand même ajouté en amis."

La communication de personne à personne je trouve ça vachement mieux que de s'étaler à la carte sur un site qui vend le contenu que tu y mets pour faire de l'argent.

Pratique.... pratique.... ben oui, un hachoir à viande format industriel qui peux hacher menu 40 vaches en même temps aussi c'est pratique. Un tel machin, le jour ou je vais avoir envie de hacher menu 40 (Voire même 41 vaches si elles sont un peu plus maigre que la moyenne) ben je vais le trouver vachement pratique mon hachoir de 20 millions de dollards.

Ben... facebook je vais trouver ça pratique quand je vais être tellement occupé à gérer mon emploi du temps tellement surchargé que je vais devoir inscrire: Ne pas oublier de respirer. Entre deux entrées, ben, ouais, Facebook ça devrait être utile. Mais pour le moment je trouve que c'est une grosse merde, je trouve aussi que la follie de "Tout le monde sur facebook, même le président des états-unis" c'est une grosse merde.

Alors....

*Pointe du doigt et rigole*


PS: Si vous voulez vous assurer que je vous fiches la paix, et que je ne vous parle plus jamais, vous avez qu'à me dire: Ben, si tu veux de mes nouvelles, j'ai posté sur mon blog/facebook.

*Insérer un smileys plus cool que Very Happy parce que celui là il fait dur.*

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 10:56

*désolée pour les smileys, j'ai eu la flemme ^^ *

Oui, et... Face Book m'a quand même permis de retrouver des amis d'enfance que je cherchais depuis des années (que je cherchais VRAIMENT), oh, ils sont pas nombreux hin. ça m'a aussi permis de découvrir d'anciens camarades de primaire.
Et de retrouver aussi une de mes amies de collège dont je n'avais plus les coordonnés (partie vivre chez son amoureux en Suisse) depuis mon départ aux U.A.E..

Je vais pas me faire une fervente défenderesse de Face-Book, loin de là. Je dis juste que, ça a quand même quelques utilités. Maintenant, c'est comme tout, c'est comme le téléphone, MSN & co : il faut savoir faire le tri.

Personnellement, je ne garde en contacts sur Face Book que les personnes que je connais. Et avec qui je finirai toujours par parler de nouveau.
Et quand tu as pour projet de bouger beaucoup, de voyager, que t'es pas quelqu'un de stable géographiquement, un blog ou ça, pour prévenir de ta "localisation", c'est pas si mal. Quand t'as rien d'autre.

Au boulot, l'interface "Messenger" qui marche, c'est Gmail et Face Book (les autres bloquent) - donc, quand j'ai accompli ma tache et que je m'ennuie, je vais sur ces machins passer un coucou.

FaceBook c'est aussi bien pour diffuser : de la musique (Palem se sert quasi exclusivement de Face Book comme d'un MySpace, pour diffuser ses groupes de musiciens), des galeries dessins, des blogs... écrits. Par exemple.
C'est une autre forme de toile. A utiliser à bon escient.

Maintenant, c'est clair, il y a autant d'exhibitionnisme que de voyeurisme dessus. Je suis -presque-choquée de ce qu'affiche (comme photos) une de mes cousines, et éberlué de voir que certains ont plus de 300 contacts : comment peut-on parler à 300 personnes ?
C'est de la communication fantôme.

Et si tu n'en vois pas l'intérêt : c'est que tu n'en as pas l'utilité, et tant mieux ! :)
(ou tant pis pour l'outil).


PS : En même temps, mon poulet, c'est à peu près tous les 6 mois que je passe quelques nuits blanches à discuter avec toi Very Happy
Mais oui, je sais, les mails existent. Bah envoie m'en ! Nah.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 11:58

Bah! D'habitude ça se termine sur MSN avec un AFK de 45 minutes, suivi d,un: lol et d'une perte de connection. Ahaha. Faudrait reprendre les signaux de fumées.

Et puis sinon... pour facebook....


J'ai pas de vaches à hacher...

Tant mieux si y'a des gens qui cherchent d'autres gens et qui les retrouvent là dessus, mais vue mon opinion que j'ai de ce truc là, je pense que si je retrouvais des vieilles connaissances par ce médium, je serais déçu plus qu'heureux de les avoirs retrouvés. Et puis je dirais: T'es sur facebook toi? AHAHAHA! *Pointe du doigt et rigole*

Je sais pas, je préfère de très loin le charme rustique de retrouver un ami d'enfance à une soirée dans un bar ou même sur la rue. "Retrouver" quelqu'un sur le net de cette façon c'est un peu drabe...

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frank Jess
A déjà crié
avatar

Ratures : 3
Localisation : France - Chatou

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 27 Juil - 23:23

Beaucoup de gens qui pensent que c'est une grosse merde finissent dessus... De gré ou de force. Donc la preuve en est que c'est pas une si grosse merde que cela puisqu'on a du mal a ne pas s'y inscrire. D'autant plus que les gens qui n'y sont pas n'en parlent pas et se foutent bien de savoir qui est dessus ou pas pour en connaitre...

Etant sur facebook, je n'ai pourtant pas les symptômes que tu décris : j'ai des amis, je communique avec eux, je vais boire des bières avec eux, je vais manger de la Poutine avec eux, je vais voir des matchs de foot avec eux etc etc... Un chouïa réducteur de dire que cela rend autiste, d'autant plus que ces mêmes amis sont pour un certain nombre d'entre eux sur facebook. Facebook ne tue pas plus la communication que le téléphone portable ou le mail quand on l'utilise de manière raisonnable.

Alors oui on peut s'en moquer quand on n'en a pas les tenants et aboutissants, ce qui était mon cas... Avant de me rendre compte de ce que c'était : une mine de second degré. C'est comme ca que je le vois : un truc qui fait passer une demi-heure quand on s'emmerde et qu'on veut faire des tests ou des jeux débiles...
Bien évidemment il faut garder la tête froide et je ne nie pas que ça devienne addictif dans certains cas et que ca vire a un étalage qui peut s'avèrer dangereux. Comme les blogs par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 28 Juil - 2:37

Effectivement, une des choses qui m'énerve le plus avec Facebook c'est que les gens tentent avec acharnement d'en faire un truc quasi obligatoire, limite c'est: "T'es pas sur facebook? T'es pas à la mode. Tout le monde est sur facebook." "Ah tu devrais aller sur Facebook pour te faire connaitre."

Non, tout ce qui est blog, et ce genre de choses, ça à tout le temps le facheux problème d'être comme un masque derrière lequel on peut se cacher, prétendre et exagérer. Les gens quand ils écrivent là dessus ont une forte tendance à transformer des événements archi banal en aventures palpitantes. Ça s'enflamme facilement. On se flatte un peu l'ego, on veut bien parraitre, on se sent mal si on est pas lu alors on rends le tout intéressant. On montre les cotés "Cool", même si c'est un défaut, on le rend présentable, et les gens qui lisent ces trucs là, et bien ils n'ont accès qu'à la fraction d'information que l'auteur leur laisse. On mets que les plus belles photos, celles qui nous plaisent. Tout ce qu'il contient peut être remasterisé, transformé, étudié et changé à volonté. C'est comme d'écouter un Sophiste. C'est impersonnel du point de vue que la personne décrite sur un facebook c'est une invention, comme dirait Sartre, on est de très mauvais juges de nous-même, alors sérieux... les gens que je découvre sur Facebook ils ont aucun intéret. Enfin, autant d'intéret que de savoir que Britney Spears s'est acheté un string pourpre cette semaine et qu'elle à mangé une glace à la pistache. Comme on dit par chez nous: Je m'en calisse en sacrament.

On dirait qu'à chaques fois qu'une mode est lancée, ça prends toujours 3-4 types qui vont à fond dedans, qui n'en sortent plus et qui entrainent un tas de gens avec eux. Ils parlent que de ça. Même chose pour les Textos, un autre truc à la con. Ça texto partout, même à table avec des amis dans un resto au beau milieu de la conversation, ou en classe pendant un cour, ça s'envoie des textos....

Ouais je suis certain que les messages textes envoyés chaques minutes sont d'une importance CAPITALE. Ils DOIVENT être envoyés IMMÉDIATEMENT.

Tu DOIS avoir un blog et un facebook, sinon tout ce que tu fais ne seras jamais reconnu et tu vas mourir dans l'ombre!!!!11

J'ai l'impression d'être un lettré qui répugne l'arrivé du téléphone. "Quoi, t'envoie encore des télégrammes et des lettres postal? Prends donc le téléphone!" et puis je post ça sur un forum d'un blog, parmis une troupe d'accro du bloggage et de facebook. C'est comme un Jésuite qui prèche Jésus chez des Cannibals. Le seul moment où ça les touches c'est quand le Jésuite leur parle de manger le corps du christ. Ou un Juif qui essaie de convaincre quelqu'un de ne pas manger de porc. Enfin bref, je pense avoir tout dit. Je trouve que l'hyper médiatisation concentré autour de Facebook ça n'apporte rien de bon. Et je sais que ça va tomber dans l'oreil d'un sourd, et je pense que je m'en fout mais bon. Je n'avais pas l'intention de transformer ma remarque sur Facebook en débat, tiens d'ailleurs, ça m'énerve ça aussi le traficotage de post, sortir un message de son contexte et en faire un topic, j'apprécierait quand même que ça soit évité... on dirait du copier/coller Kraland-Style.....

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 28 Juil - 4:09

Bah, c'est surtout pour réorganiser un peu. Sinon on ne s'y retrouve plus dans les sujets. ça devient un gros melting pot de n'importe quoi, et de toute manière, ça n'aurait ni empêcher FJ de répondre, ni moi de continuer.

Après tout, c'est un avis, c'est toujours intéressant d'avoir plusieurs optiques différentes et je doute qu'on s'arrache la gueule parce qu'on est pas daccord... non ?

Si la section ne te semble pas la plus adaptée, tu peux aussi la réorienter là où tu penses qu'elle serait mieux (avec les onglets tout en bas à gauche du sujet). Tu as les mêmes droits qu'un administrateur.

Ps : En ce moment mon portable est en rade. Et même si c'est pas super pratique pour m'organiser, quelque part, je peux pas m'empêcher de penser : "Vacaaaance".

Et puis, on prêche pas z'ici, chacun donne son avis. Et je suis une cannibale avec de grandes dents et une sacrée machoire.

ça ne tombe pas dans l'oeil d'un aveugle. Et moi, ça me plait de (vous) lire, même si je ne suis pas forcément d'accord.


Pour les "Vitual Life" j'ai rien à ajouter.
Les gens détournent juste un nouveau média pour se branler l'égo, c'est une chose qu'on a toujours fait... par d'autre biais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zarahel
Pond des oeufs
avatar

Age : 28
Ratures : 40
Localisation : L'Ouest

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Dim 2 Aoû - 18:56

Je dirais, histoire d'ajouter ma contribution, qu'à la limite ce débât n'a pas lieu d'être.
Toute interface est issue d'une manière subjective d'appréhender les choses. De même, chaque individu l'intègre à sa manière.
Le geek y racontera son dernier passage à la douche, l'ado pré-pubère y cherchera le beau gosse de la mort qui tue parce qu'il est trop sex (OK ? ), le pervers fera son marché, les personnalités leur publicité, les esprits louches y partageront des conneries issues d'un autre univers (non ? ) ...

Les névroses humaines sont multiples et s'expriment sur le net, parce qu'il y est plus aisé de dissimuler ce qui fâche.

Quant à l'effet de masse, je ne vais pas vous répéter les effets néfastes qu'il peut avoir dans la plupart des cas

P.S : J'admets que ton dernier message, Fin', ne manque néanmoins pas de m'inspirer sympathie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
D.

avatar

Age : 28
Ratures : 14

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 4 Aoû - 5:49

Personnellement, j'aime bien la paranoïaque théorie du gouvernement qui utilise le livre des visages pour cibler les gens tout en y insérant de subtils messages subliminaux. De la chaux au cœur.

Ou bien celle de l'agence de publicité qui cible ces consommateurs en utilisant les banques de données. Une histoire de cible et de tête éclatée, si on en croit mon avis.

Autrement, j'imagine que toute chose sert l'humain.
Et que chacun y voit une utilité. Même si cette utilité se souligne dans le soulignement de l'inutilité du livre de visages. Ainsi, on peut comprendre que la personne n'aime pas ou aime ou une tonne de possibilités.

Et moi, là, qui prend une position comme une autre selon le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Lun 8 Fév - 15:22

Je persiste à dire que c'est très utile. Surtout pour des trucs de ce genre :

Code:
http://www.facebook.com/pages/Pacha/295095191125?v=photos#!/pages/Pacha/295095191125?ref=mf

Et là, Fini'Fel, tu ne peux que être SÉDUIT !


ps: les liens merdent, faut faire un c/c/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 9 Fév - 1:25

Non mais oh!

C'est pas parce que j'aime les chats que soudainement, en mettant un chat sur Facebook je vais trouver que Facebook c'est cool.

J'aime les filles. (Entre autre)

J'aime les strings. (Entre autre, aussi)

Pourtant, une femelle éléphant avec un string ne m'attire pas spécialement.

Je sais parfaitement bien qu'on peut faire toute sorte de conneries (comique ou pas) sur facebook, comme d'être un vieux bonhomme gros et chauve mettant des photos de sa mignonne petite nièce sur son facebook pour attirer des gens et flirter avec eux. D'où mon baillement envers la majorité des choses que je peux trouver sur facebook et que j'associe à beaucoup, beaucoup de vent et/ou de narcissisme.

Non merci.

Bel essaie quand même.

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 9 Fév - 3:28

Roooh, je me fichais bien de tous les arguments en fait.

Mais faire une page dédiée à mon chat devenu membre du gouvernent, je trouvais ça tellement crétin que j'ai craqué.
Il est pas beau ? Slurp.

(c'était juste un pretexte pour délirer avec mon crétin de chat -et pas un pretexte pour réalimenter la polémique en fait. Mais quoi que te titiller un peu dessus m'a quand même fait plaisir).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FiniFel
A déjà crié
avatar

Ratures : 46

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 9 Fév - 9:20

On dirait un truc sordide tiré de Kraland, tiens. Ça change!

Et puis j'aime beaucoup taper sur Facebook.

À la fin Tou lé monde y lé content.

_________________
Grand Prêtre du Rien à F.
Trouver un truc qui gêne, et taper dessus. Une idée, un clavier, un voisin, soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iozhel
A déjà crié


Age : 28
Ratures : 6

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mar 9 Fév - 16:59

Bwahahaha.

C'est Pacha-groland !

J'ai TOUT lu.
Et t'es quand même passablement cinglée (c'est un compliment).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cidiène
« L'ombre s'efface d'un sourire. »
avatar

Age : 32
Ratures : 158
Localisation : Une Cité Phocéenne le plus souvent. Quelque part dans le monde, généralement.

MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   Mer 10 Fév - 0:19

Sauf que c'est pas un personnage, Fin'... Pacha existe vraiment.
Et je suis sûre que s'il pouvait parler, c'est ce qu'il dirait (avec une voix de fille).

Iozhel> Mais je ne le prends pas autrement qu'en compliment Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l'utilité de Face-Book   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'utilité de Face-Book
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ma page Face Book
» Parodie de Face book
» [ADD-ON] Onglet Facebook pour Sense
» [AIDE] classer les photos facebook
» L'outil devenant indispensable... Facebook ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Cris :: Parenthèses :: A la une.-
Sauter vers: